Veille : Innovation sociale

Le PôleS NOE s’intéresse de près au concept d’innovation sociale et s’appuie notamment sur les travaux menés par le Labo de l’ESS.

Comment définir l’innovation sociale ?

Parmi les voies envisagées pour sortir de la crise économique et sociale actuelle, l’innovation sociale est régulièrement citée – du niveau local au niveau européen – comme l’une des pistes à privilégier. Si elle peut concerner tout type de structure, indépendamment de son statut ou de son secteur d’activité, cette forme d’innovation trouve une résonance particulière au sein des organisations de l’économie sociale et solidaire, dont l’inventivité a historiquement été source de nombreuses solutions innovantes socialement.

Comment la caractériser ?

L’innovation sociale peut d’abord se définir d’une manière générale :

« Une solution nouvelle à un problème social, qui soit plus efficace et durable que les solutions déjà existantes. »

Cette définition a notamment été donnée par le Center for Social Innovation de l’université de Stanford, qui a fortement contribué à populariser l’innovation sociale au début des années 2000.

Définition générale

L’innovation sociale peut d’abord se définir d’une manière générale :

« Une solution nouvelle à un problème social, qui soit plus efficace et durable que les solutions déjà existantes. »

Cette définition a notamment été donnée par le Center for Social Innovation de l’université de Stanford, qui a fortement contribué à populariser l’innovation sociale au début des années 2000.

Définition de la Commission européenne

Dans son Guide de l’innovation sociale (2013), la Commission européenne définit l’innovation sociale de la manière suivante :

« Le développement et la mise en œuvre de nouvelles idées (produits, services et modèles) pour répondre à des besoins sociaux et créer de nouvelles relations ou collaborations sociales ».

La Commission ajoute que ces innovations « sont sociales à la fois dans leurs finalités et dans leurs moyens ».

Définition opérationnelle (France)

Une définition plus détaillée et opérationnelle – pour le lancement d’appels à projets notamment -, a été donnée en France par le Conseil supérieur de l’Economie sociale et solidaire (CSESS) :

« L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers. Ces innovations concernent aussi bien le produit ou service, que le mode d’organisation, de distribution, dans des domaines comme le vieillissement, la petite enfance, le logement, la santé, la lutte contre la pauvreté, l’exclusion, les discriminations… Elles passent par un processus en plusieurs démarches : émergence, expérimentation, diffusion, évaluation. »

Cette définition s’accompagne d’une grille decritères, composée de 8 critères socles et 12 critères complémentaires, permettant aux acteurs de l’innovation sociale de pouvoir caractériser un projet socialement innovant.

Merci à l’Atelier Ile-de-France, de nous éclairer sur le sujet.